mardi 17 avril 2018

Cinq jours à Rome - J1 & J2



Cette année, nous avons demandé au Père Noël une jolie cagnotte pour pouvoir voyager à Rome et nous n'avons pas été déçus ! Nous sommes partis presque cinq jours et nous revenons avec pleins de beaux souvenirs. 

Samedi

3h00 : Le réveil sonne, ça pique mais on a hâte de partir et coup de chance, malgré les grèves Airfrance, notre avion doit quand même décoller !

4h00 : La maison est fermée, nous sommes en route pour l'aéroport. Je fais un effort pour tenir compagnie à Aymeric dans la voiture et ne pas me rendormir pendant le trajet. 

6h00 : Arrivée au parking, les gars sont très sympas, la navette nous dépose à l'aéroport. On nous explique qu'à notre retour, il faudra attendre à côté de la grosse bouteille de vin que la navette vienne nous prendre, pas de doute nous sommes bien à Bordeaux. 

6h30 : Pause Relay, j'ai très envie de m'acheter un nouveau livre et je ressors finalement avec Complètement Cramé de Gilles Legardinier, que j'ai déjà lu quatre fois mais que j'adore. 

7h20 : Salle d'embarquement, je n'ai pas pris l'avion depuis une dizaine d'années, j'appréhende. 

8h05 : Nous sommes dans l'avions mais nous ne pouvons pas décoller car il y a une grève des contrôleurs aériens de Marseille, on ne voit pas trop le rapport mais bon ok. 

8h15 : On décolle, c'est définitif, j'ai la trouille en avion. 

9h45 : Escale à Lyon où l'on apprend que les contrôleurs aériens de Marseille sont aussi en charge  de l'aéroport de Lyon. On comprend mieux. Aymeric a le bras et la main broyés. Je lui propose de passer  un séjour à Lyon plutôt que de remonter dans un avion. Il n'a pas l'air emballé, nous voilà donc reparti pour un Lyon/Rome dans un très petit avion...

10h20 : En fait le vol est plutôt sympa ! Il fait très beau et on survole les Alpes, Gênes, on voit la Corse, c'est très cool !

12h40 : Nous voilà dans le train pour Rome Centre ! Après treize heures de trajet on tient le bon bout !!

13h50 : Lorenzo, notre hôte Airbnb nous accueille à l'appart, il est adorable et nous donne les quelques consignes dont nous aurons besoin. L'appartement est superbe, très grand, très propre et gros plus, il y a une terrasse. Je suis hyper emballée par cette découverte et Aymeric m'explique que c'était noté dans la description de l'appart. Lol.

14h45 : Nous avons posé nos affaires et nous partons pour explorer la ville à pied sous un très beau soleil. Comme d'hab, Aymeric se met en mode GPS hyper performant et nous guide sans hésiter à travers cette ville que je suis censée connaître mais pas lui. Je ne pense pas que j'aurais besoin de toucher à un plan pendant le séjour. 

15h30 : Nous n'avons rien mangé depuis 3 heures ce matin. Nous arrivons à La Boccacia, dans le Trastevere, adresse de pizza recommandée par le Routard. On a du mal à choisir devant toutes les options proposées, on prend 4 énormes parts, on se dit qu'on va faire exploser le budget, mais non c'est seulement 12€. On hallucine. Les pizzas sont délicieuses, la pâte est croustillante et moelleuse au centre. Parfait !!



16h00 : Après avoir bu et fait remplir deux fois notre gourde, nous nous promenons au hasard des rues. On déambule dans le quartier du Trastevere, on traverse le Tibre pour voir les quartiers de Campo dei Fiori, et du Ghetto, et on marche jusqu'à la Fontaine des Quatre Fleuves que j'avais étudié en histoire de l'art et qui est relativement impressionnante. Le Routard propose quatre glaciers dans le coin, on opte pour Grom, et leur glace straciatella, parfaite ! 



17h00 : Après les pizzas et les glaces on commence à être carrément requinqués et on part visiter le Panthéon. Il y a une queue de folie mais ça avance très vite et ça vaut le détour. Franchement impressionnant cette coupole de presque 45 mètres de diamètre avec son oculus de 9 mètres. Le reste est tout aussi magnifique.


17h20 : On continue à visiter des jolies églises repérées dans le Routard, on marche, on marche, on marche, ça monte, ça descend, ...

18h30 : On s'avoue vaincus pour aujourd'hui, on est crevés. On décide de rentrer à l'appart, de s'acheter à manger pour le soir (peut-être quelques légumes quand même ?) et pour le petit-déjeuner. 

19h30 : Repas sur la terrasse, on est super contents. 

20h30 : On dort.



Dimanche

8h00 : Nous voilà en marche pour les thermes de Caracalla. On découvre que c'est le Marathon de Rome ce week-end. Et qu'il y a énormément de participants. Et qu'il est difficile de le traverser. Et que nous allons devoir le traverser au moins une dizaine de fois dans la journée. 

9h00 : Nous sommes aux thermes ! Toujours aussi beau et impressionnant que dans mes souvenirs. Nous n'avions pas prévu la visite dans notre budget donc nous avons fait au moins cher mais ils proposent maintenant des lunettes de réalité virtuelle qui permettent de visualiser les thermes dans le période antique et ce doit être assez rigolo. 




11h00 : Petit pause sur un banc, je pense déjà aux pizzas qu'on va manger ce midi, on sort le Routard,  on repère une adresse sur le chemin du Capitole où l'on veut aller ensuite, parfait, on y va !

13h00 : Après quelques pizzas, nous voilà en chemin pour la piazza di Spagna, et le Capitole. Le quartier est très beau, les vitrines des boutiques de luxe très belles également, il y a même un sac à main au prix de ce que nous aura couté notre voyage, ha ! 

15h00 : On continue à découvrir le quartier, on traverse pour la septième fois le marathon de Rome - heureusement certains ont fini leur course, il y a moins de monde. On arrive sur l'escalier du Capitole, magnifique mais qui semble incroyablement haut quand on a marché toute la journée. Aymeric est super motivé pour découvrir la place du Capitole donc c'est parti. 

15h05 : La place du Capitole est superbe, ça valait le coup. Petite lecture du guide Bleu pour s'informer de l'histoire de la place, ça envoie ! On fait ensuite le tour pour un point de vue sur le Forum romain, sacrée panorama ! Puis on grimpe de nouveaux escaliers (une vraie obsession des architectes de cette ville) pour visiter le monument Victor-Emmanuel II. Construit à la fin du XIXe, le bâtiment est immense et détonne complètement avec le reste de la ville. Mégalomanie quand tu nous tiens.

17h00 : Coup de fatigue, des images pleins les yeux et mal aux pieds on décide de se mettre en route pour l'appartement afin de déguster les pâtes au pesto promises par Aymeric. 

20h30 : Les pâtes étaient très bonnes, le diner sur la terrasse un vrai plus, la douche salvatrice, allez dodo !












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire